Rêve apocalyptique

Le monde est déchiré en deux et l'Oracle avait tout prévu dans son rêve... son rêve apocalyptique.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le palais du tyran

Aller en bas 
AuteurMessage
Darius
Invité



MessageSujet: Le palais du tyran   Mer 20 Déc - 22:59

Le château de Silentis véritable forteresse impenable qui ditons fut érigé par Darius lui même. En plus d'avoir des murs d'une hauteur inconcevable, d'être merveilleusement placé stratégiquement est entouré d'étrange tour qui illumine les allentoure de leur spasme électrique.On ignore tout de leur utilité mais étrangement gise près de celle-ci d'inombrable carcasse d'animaux carbonisé...
Revenir en haut Aller en bas
Darius
Invité



MessageSujet: Re: Le palais du tyran   Mer 20 Déc - 23:07

L'unique souvrain du monde désolé qu'est Silentis était la entouré de nombreuse femme peu vétues la étendu un peu partout dans la pièce close et très luxueuse qu'est le arême du roi.Il s'adonnait à cette endroit àdivers ébats qui quelque fois sont peux orthodoxes.Toutefois il ,cette fois ci, sans était abstenue.Il attendait une dame de joie particulière,sa plus belle trouvaille en quelque sorte.Le temps passait bien lentement aussi s'impatientat-il et congédia les autres concubine.Il s'afférait l'esprit a trouver un mmoyen de traersé la ''zone'' sans subir de trop lourde perte.
Revenir en haut Aller en bas
Élhémina
Invité



MessageSujet: Re: Le palais du tyran   Jeu 21 Déc - 23:25

Élhémina marchait dans le grand Château de son pas léger... elle ressemblait à un fantôme par son teint pâle, mais il était dû à ses longues années passées sans voir la moindre lueur du soleil. Certes, des torches parsemaient les murs des corridors, mais elle évitait d'en être trop près, de peur de se disparaître en poussière ou fumée en mourrant... deux de ses pires craintes.

Ses longs cheveux noirs tombaient en lourdes cascades sur ses épaules et dans son dos alors qu'un de ses fidèles serveurs vint la voir pour lui demander ce qu'elle désirait. Retournant vivement la vie, sa main le frappa de toutes ses forces tandis qu'une voix rauque franchit ses lèvres roses.

- Je vais te le dire quand j'ai besoin de quelque chose... ose de m'approcher une autre fois et tu es mort !

Son visage de nouveau livide, sans émotion, elle poursuivit sa marche et atterit devant l'arême de son mari. Depuis combien d'années il n'avait pas couché dans son lit, préférant ses femmes de luxure au lieu de son charme éternel. Il lui n'avait fait l'amour que trois fois qui se conclurent par la naissance de leurs trois enfants.

Vêtue d'une robe rouge, elle entra dans la demeure sacrée de Darius, sans vraiment s'en apercevoir. Le tissu n'était opaque que sur son torse et ses fesses, sinon il était translucide. Son décoleté dévoila sa poitrine fraîchement née de ses 18 ans, puisque son corps n'avait nullement changé depuis cette époque.

Nostalgique, son regard invisible se posa sur la carrure gigantesque du Roi de Silentis tandis qu'elle continua à pénétrer dans la salle, ne voulant que se faire désirer par lui... pour une seule et unique fois
Revenir en haut Aller en bas
Darius
Invité



MessageSujet: Re: Le palais du tyran   Jeu 21 Déc - 23:38

Étonnament la salle était vide et elle y trouva un Darius pensif.Qui ,après de longue minutes, lorsqu'il la remarqua enfin lui adressa la parole d'un ton sec.,

-Pourquoi ais-je donc épousé une femme aussi stupide.Il ne tes pas venu a l'esprit que je ne voulais pas de toi ici?

Puis le souvrain se leva nonchalament et se diriga vers la tour-close, se croyant, plus à l'abrit à cette endroit de la grognasse qu'était sa femme.
Revenir en haut Aller en bas
Élhémina
Invité



MessageSujet: Re: Le palais du tyran   Ven 22 Déc - 14:34

Élhémina ne réagit pas à la crise que son mari lui faisait... pourquoi aurait-elle gaspillé de la salive à tenter de se faire reconnaître en étant une femme et non, une esclave dont son rôle était d'avoir des enfants pour les élever ? Darius ne semblait jamais être content d'elle, même quand elle accoucha sans aide de ses héritiers ou lorsqu'elle avait tué un peuple durant ses années de guerre. En fait, elle se demandait les raisons qu'il l'avait posé à l'épouser s'il préférait une autre.

Toujours songeuse, elle revint sur ses pas, marchant de son pas léger et silentieux. Avant, il était pratique pour s'approcher de ses victimes pour les tuer, mais maintenant, elle ne cessait d'effrayer ses serviteurs ou ses enfants qui ne l'entendaient jamais arriver, tout comme son époux. Il semblait surpris de la voir ici... pourtant, jamais elle ne venait, mais son esprit simple pensait qu'il aurait aimé la voir presque nue pour en profiter.

Déprimée, la Reine de Silentis retourna dans sa chambre, espérant de ne plus dérangé le Roi pour qu'il ne perd pas patience contre elle ou ses enfants qui ne voulaient que l'amour de leur père.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le palais du tyran   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le palais du tyran
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve apocalyptique :: Hors-Jeu :: Corbeille-
Sauter vers: