Rêve apocalyptique

Le monde est déchiré en deux et l'Oracle avait tout prévu dans son rêve... son rêve apocalyptique.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chambre de la solitaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathalia
Invité



MessageSujet: Chambre de la solitaire   Mar 26 Déc - 19:18

Ceci était la chambre de Nathalia, qui était une pièce circulaire sur une unique fenêtre calmouflée par un rideau de cuir. À plusieurs endroits stratégiques, des chandeliers avaient refuge pour répandre une douce lumière dans la salle quand elle était à l'intérieur. Un petit lit était dans un mur, caché par un voile tandis qu'une immense bibliothèque tapissaient le reste des parois. Proche de la fênetre, une grande cage, la maison de son harfang des neiges appelé Vita, était placée pour que celle-ci puisse sortir durant la nuit, le seul moment où la fenêtre était ouverte.

Assisse sur le rebord de la fenêtre, Nathalia observait tristement les étoiles qui règnaient dans le ciel d'encre avant de marcher vers ses précieux livres de légendes ou d'histoire. C'était sa façon de se distraire dans son monde solitaire... rares étaient ceux qui venaient la voir dans son refuge où elle passait la plupart de son temps.

Battant des ailes, l'Ange maudite s'envola pour aller chercher son journal personnel avant de se diriger vers son lit sur lequel elle s'allongea sur le ventre, recommençant à écrire ses sombres pensées qu'elle pouvait méditer durant des heures.

Refermant le petit livre, elle se concentra pour le faire léviter pour le cacher à sa place avant de soupirer légèrement en se levant. Elle marcha jusqu'à la porte pour sortir afin de rechercher Aziel ou Noleak, voulant un peu de compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Ven 29 Déc - 13:52

Nathalia monta rapidement les marches et alla dans sa pièce personnelle, le regard toujours blanc. Quelques larmes avaient coulé, mais elle finit par se calmer. Retirant sa robe avant de mettre une plus légère, composée de voiles semi-translucides, elle battit des ailes pour aller au plafond où elle s'allongea sur un poteau. D'un geste impatient, sa main se leva, allumant les nombreuses chandelles dans sa chambre.

Cela ne prit pas grand temps que Naly arriva dans la chambre de Nathalia, heureusement elle venais de finir de ce changer et elle semblais attendre quelque chose. Il ne cogna que trois coup meme si la porte etais ouverte.


- ... je peut entrer ou a tu envie de rester seul ?

Il n'attendit pas la reponse et entra... il savais que ca n'allais pas la deranger. Il alla pres d'elle sans meme toucher le sol.

- dit moi ce qui ne va pas....

Nathalia se redressa pour observer Noleak qui pénétra dans sa chambre sans attendre la réponse à sa question... il avait toujours eu ce comportement et jamais elle ne lui avait fermé la porte au nez. Le voyant léviter jusqu'à la poutre où elle était posée, son regard devint bleu grâce à la joie de le voir. Ils ne s'étaient pas parlé depuis un petit bout, mais elle ne lui en voulait pas, sachant qu'Il voulait être seul parfois.

Je n'ai rien, Naly... juste que je ne suis pas en confiance pour organiser les épreuves. J'ai déjà causé accidentellement une mini-tornade dans mon sommeil, alors tu imagines de contrôler la Zone
-... oui je comprend, mais tu oubli que je serai la pour t'aider, et que je peut en meme temps corriger certaine erreure ou bien annuler certaine action... ai un peu confiance en moi, tu vera que tout ira bien.

Il saprocha un peu etant encore loin d'elle... il la regarda un peu... elle etais dans une robe plutot simple, composer de jolie voile... ce qui le genais un peu c'est qu'on voyais son corp a moitier a travert la robe...

Merci Naly... je ne serais pas ce que je ferais si tu n'étais pas là pour ne me résonner, dit-elle en lui donnant un câlin.

Nathalia remarqua sa légère gêne en voyant sa robe et ses yeux virent bleu froncé à cause de l'explosion de rire qui eut en elle, ses lèvres formant un sourire. En lui frotant le dos, elle se laissa tomber dans le vide et atterit sur ses pieds.

J'allais dormir lorsque tu es arrivé... mon don d'énergie m'a épuisé et un étrange rêve ne cesse de perturber mon sommeil. J'espère pouvoir me reposer avant de tenter d'affronter mes craintes à propos de la Zone.


Il eu un leger frison quand elle le toucha, mais cela passa rapidement... il la regarda descendre et il descendit a son tour.

-... si tu veut te coucher je vais partir... sinon jai de lenergie en reserve si tu veut...

Il etais a une distance plutot resonable d'elle cette fois... puis discretement, un livre aparut sur son lit, il eu un leger sourir en la regardant.

Nathalia remarqua qu'il était à l'écart d'elle en haussant ses épaules et prit une cape qu'elle mit autour de son corps pour ne pas déranger Noleak. Remarquant le nouveau bouquin sur son matelas, un sourire égaya un peu son visage de porcelaine.

Je ne suis pas entre la vie et la mort... tu n'es pas obligé.
Revenir en haut Aller en bas
Noleak
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Ven 29 Déc - 14:09

En la voyant metre une cap sur elle, il eu un leger sourir, elle avait donc remarquer ce qui lavais traquaser.

-Desoler, mais je ne suis pas vraiment habituer de te voir vetu ainsi, dison que les seule fois ou je t'ai vu, tu etais en habit de gardien...

Il eu un leger sourir, mais comme a son habitude le sourir semblais mort... rien ne semblais lanimer, mais elle y etais habituer de toute facon, ce fut quand elle dit ne pas etre entre la vie et la mort que son sourir sagrandie un peu.

-Oui je sais, mais je peut quand meme t'en donner un peu si tu na pas envie de dormir, sinon ce n'est pas bien grave, je partirai chez moi egalement en attendant que tu te reveille...

Biens sur il aurais preferer qu'elle reste debout, mais il ne pouvais pas vraiment lui dire quoi faire. Puis une idee lui vint en tete, avec un leger sourir, il leva la main et une petite table sufisament grande pour deux aparut, sur la table se situais les mets prefere de chaqu'un ainsi qu'une coupe de leur breuvage qu'il preferais le plus. (tu dira c koi les tien, ca va me faire de koi a dire dans mon prochin poste)

-Tu te join a moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Ven 29 Déc - 22:18

Nathalia alla derrière son paravent où elle retira sa cape qui la calmouflait et sa légère tunique avant d'enfiler une longue robe blanche rosée au délicat décoleté. Elle n'avait pas une poitrine forte, mais cette forme la mettait. Certes, cette tenue ressemblait à celle qu'elle portait en étant Gardienne de la Zone, mais le tissu était plus soyeux et doux que l'autre employé.

Sortant de son coin d'intime, ses doigts défirent son ruban dans les cheveux, laissant tomber ses vagues de cheveux bruns contre ses épaules et ses dos. Remarquant son sourire, son regard bleuté se baissa légèrement avant de retourner s'approcher au sien tandis que ses lèvres en formaient un.

Je sais, mais tu ne viens presque jamais dans ma chambre... donc je ne suis pas habituée à une visite alors que j'étais sur le point de m'endormir. Je ne pouvais que rêvasser un peu avant d'aller me reposer... je peux être très lunatique, mais c'est dans ces moments que mes pouvoirs se déclenchent, donc j'évite bien souvent. Une petite séance de méditation peut m'aider grandement

Elle ignorait réellement ce qu'elle voulait, mais la proposition que Noleak lui avait fait était très gentille. La jeune femme savait que son sourire était vrai, malgré qu'il y avait un manque d'émoitions, mais il serait toujours là pour elle... leur amitié était très puissante et elle aimait ce lien invisible entre eux, comme un grand frère qui protégeait sa petite soeur.

En sursautant en voyant la table apparaître, ses yeux virèrent roses par la gêne qui l'envahissait graduellement... il l'invitait à manger dans sa propre chambre ! Un petit rire fut toujours dans leur esprit tandis qu'elle dévorait déjà les mets par le regard redevenu normal... un bleu profond comme le fond de la mer.

En s'asseyant, sa main tremblante se dirigea vers le plat de crêpes qui se déposa dans celle-ci tandis qu'une vint s'installer dans son assiette. En s'amusant, elle fit léviter le pot de sirop d'érable qui arrosa généreusement la pâte doré avant de retourner à sa place.

Je pense que je réponds à ta question, dit-elle en buvant un peu de lait frais. Après, tu pourras me donner de l'énergie... je sais que je ne vais pas réussir à dormir avec tout le sucre que je risque de manger.

Déchirant la crêpe, elle savoura son goût délicat mélangé à la douceur de la sauce qui la recouvait
.
Revenir en haut Aller en bas
Noleak
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Ven 29 Déc - 23:04

-oui je sais que je ne vien pas souvent, mais je n'ai pas toujours le temps ou je ne suis pas toujours dans un etat stable pour venir te voir, de plus tudoit egalement avoir besoin de ton intimiter, alors je ne sait pas vraiment quand venir...

En la voyant se jeter sur les met, il eu meme un petit rire, ce qui narivais jamais dans son cas.

-Au moin tu a bonne apetie, je croyais que tu allais me laisser tomber pour aller dormir.

il s'assit et commenca a manger de la salade au poulet naper d'une sauce des plus audorante. quand elle lui dit qu'elle allais avoir besoin d'energie, il aprocha la main et la deposa delicatement sur la cienne... a dire vrai cetais la premiere fois qu'il la touchais...du moin que cetais lui qui la touchais. Elle resentie en meme temps une quantiter importante d'energie entrer en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Ven 29 Déc - 23:29

Tu sais que tu peux toujours venir me voir, Naly... si tu as besoin de moi ou si tu veux seulement me voir. Si je ne me désire de voir personne, je vais te le dire... tout simplement

Nathalia fit un sourire quand il parla de son appétit... elle avait la dent sucrée depuis longtemps, même si ses souvenirs ne remontaient qu'à son arrivée à la Zone. Frémissant en voyant la main de Noleak sur la sienne, son regard devint rose par timidité tandis qu'elle prit une grande inspiration en sentant une forte puissance l'envahir.

Jamais je ne te laisserais tomber, Naly... tu le sais. Notre lien d'amitié est très solide et j'en suis heureuse. J'ai l'impression d'être ta petite soeur, parfois, puisque tu me protéges tout le temps. Je te remercie pour ton aide future pour contrôler la Zone, je sais que je vais réussir, car tu m'encourages et grâce à tes félicitations, ma confiance augmente de plus en plus.... merci Naly... merci pour tout !

Elle prit une nouvelle bouchée avant de finir son verre de lait chaud en fermant les yeux... l'Ange était tellement en compagnie de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Noleak
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Sam 30 Déc - 14:20

Noleak etira un leger sourire, il trouvais plutot amusant de voir sa jeune ami rougir ainsi, mais il ne se posa pas de question, il trouva cela simplement amusant, et les compliment qu'elle lui fesais...il apreciais beaucoup.

-Merci... et de rien, je veut simplement que tu te sente bien ici, jusqua maintenant, tu ne semblais pas vraiment te sentir a ta place, alors je me suismit en tete de faire en sorteque tu te sente bien.

Il la regarda ensuite un petit moment, lui avais fini son repat et elle prenais plaisir a finir son lait.

-Tu est tres belle tu sais, je ne comprend toujours pas pourquoi tu na pas d'homme dans ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Dim 31 Déc - 16:01

Nathalia lui sourit avant de retirer sa main de la sienne, en ayant besoin pour terminer sa crêpe noyée par le sirop d'érable. Son regard de saphir caressait doucement le visage de Noleak avant de descendre sur son petit déjeuner qu'elle mangea avec délice. C'était si rare qu'elle prenait vraiment le temps de savourer ses repas, prenant un fruit et un verre d'eau pour disparaître avec en direction de sa chambre. Sa main se tendit vers le pitchet de lait frais qui vint vers elle pour se pencher au-dessus de sa coupe, laissant tomber son précieux chargement et retournant à sa place après.

Finissant le liquide blanc, sa main vint chasser la moustache qui s'était formé en haut de ses lèvres qui créaient un doux sourire alors que ses yeux plongeaient dans ceux de son ami qui l'observait aussi.

Je ne connais pas mon passé qui renferme peut-être des horreurs ou d'épouvantables peines. Mes parents auraient pu m'abandonner comme ils pourraient être morts en tentant de m'emmener ici. Mes rêves détiennent mes souvenirs, mais je suis incapable de me rappeler de ce que je vois dans mon sommeil... en même temps, j'ai peur de découvrir les secrets de mon ancienne vie.

Tu m'aides beaucoup dans la Zone et je sais que mes craintes ne partiront seulement si je réussis à les affronter. Seule la pratique peut les vaincre et ma confiance en moi ne fera qu'augmenter... je sais que les erreurs ne sont pas interdites, mais je vais les éviter le plus possible. Je suis une Gardienne du juste milieu...

En s'étirant légèrement pour finir de se réveillier entièrement, le dernier commentaire de Noleak la fit rougir complêtement... même sa peau dégageait une fine lueur rosée tandis que son regard demeurait plongé sur ses mains appuyées sur ses genoux.

Je ne vois jamais d'autres personnes hormis Aziel et toi... je n'ai guère le temps de m'occuper à rechercher mon âme soeur, En plus, ceux qui traversent la Zone ne demeurent pas assez longtemps pour que je les connais. Nous n'avons pas le droit de sortir sans la permission du Grand Gardien et ce n'est pas une priorité pour moi... mais je te remercie de ton commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Noleak
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Jeu 4 Jan - 18:17

-... tu oublie que moi je le connais... je connais ton passer, je sais ce qui est arriver et dans certain cas ce qui arrivera, mais tu sais comme moi que je ne peut rien te dire, c'est a toi de decouvrir ton passer, je ne peut que te metre sur la voie... croit moi, si je pouvais tout te dire je le ferais...

Il baissa la tete... il se sentais un peu impuissant, mais il n'avais tout simplement pas le droit de tout lui devoiler ainsi... elle devais faire sa part des chose et attendre detre prete pour decouvrir certaine chose. Mais sa reponse face a sa question, le fit sourire.

-Mais de rien, mais tu devrais quand meme tenter de chercher un peu, pour ce qui est de la zone, j'en connais deja un rayon, je te l'enseignerai pour ratraper le temps que tu perdra en dehorsdela zone.
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Sam 6 Jan - 14:01

Nathalia redressa la tête quand il parla de son passé... malgré qu'ils ne parlaient pas souvent d'eux durant leur discussion, elle n'ignorait pas que Noleak pouvait tout savoir sur le monde dans lequel ils vivaient. Cependant, elle lui avait clairement interdit de lui révéler le moindre secret sur son ancienne vie. Même si elle voulait le connaître, c'était un fléau qui l'empêchait d'avancer dans le présent, mais ses rêves ne cessaient de lui rappeler qu'elle n'avait pas apparu à la Zone par magie. En respirant calmement pour se calmer un peu, elle se leva avant de se diriger vers la fenêtre calmouflée, en haut de l'escalier.

Tu sais clairement que la seule façon de sortir de la Zone lorsque nous sommes des Gardiens est d'avoir un remplacement... en plus, notre départ est définitif et je ne connais rien au monde extérieur. Je sais que je ne dois pas vivre dans l'ignorance, sauf que je suis mieux ainsi.

En soupirant, elle écarta le rideau de cuir en le repoussant par sa main et eut un cri de surprise avant de tomber dans les marches. Ayant oublié le lever du soleil, la jeune femme s'était attendue de voir les étoiles et la lune, mais pas le soleil. Malgré son côté vampire, elle n'était pas vulnérable aux rayons, hormis qu'il l'aveuglait.

En gémissant de douleur, elle se releva avant d'observer son corps à la recherche de blessures... aucune. Heureuse de n'avoir aucune séquelle, elle se dirigea vers son lit pour s'y allonger, regardant avec nostalgie le plafond de son regard argenté.

C'est un rêve de pouvoir rendre mon âme soeur dans ce monde... Aziel a un peu raison en disant que nous sommes prisonniers de la Zone en acceptant d'être un de ses Gardiens, parce que nous ne pouvons quitter ce lieu qu'en remettant notre démission...
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Mar 9 Jan - 23:05

En la voyant tomber, il s'etais aprocher d'elle rapidement... il n'eu cependant pas le temps de l'aider a la remetre sur pied qu'elle etait deja debout.

-Parceque tu croit que je ne sort jamais d'ici?

Nathalia ne prononça aucun mot à la suite de ceux que Noleak avait dit. En réalité, elle ne voulait pas quitter ce petit monde paisible dans lequel elle vivait depuis son arrivée et son passé n'était pas une priorité... ni trouver un amoureux. Certes, elle voudrait avoir une personne à chérir et à aimer, mais son destin se résumait à être une simple Gardienne de la Zone. Tournant son regard argenté vers lui, il retourna se fixer au plafond avant de se refermer.

Je ne suis qu'un pion dans la destinée des deux peuples en guerre... je sais qu'elle va finir, mais je ne suis pas importante. Je demeure simplement une jeune femme au passé disparu

-.... tu ne cese de te sous estimer... ca me desoit un peu a dire vrai, depuit un bon moment deja je tente de te faire changer un peu, que tu cese de voir le negatif du monde, tu ditetre prisoniere, je tofre de voir le monde, tu refuse. tu veut conaitre ton passer, je le connais tu ne veut plus le savoir... un jour tu devra faire des choix...

Il la regarda un moment, mais il fini par baisser les yeux et s'assit sur une chaise. Nathalia sentit des larmes couler de son regard clos, ses paupières scellées pour que Noleak ne remarque pas sa tristesse. Elle savait que ses efforts seraient vaines, mais ses paroles la blessèrent légèrement. Le manque d'émotions était commun pour lui sauf qu'elle aurait voulu avoir un peu de douceur de sa part... c'était son seul ami dans le monde entier, malgré son comportement étrange.

Mes choix sont faits... je demeure à la Zone et je cesse de vouloir connaître mon passé. Il m'étouffe en m'empoisonnant l'esprit et le savoir ne pourrait qu'aggraver la situation, peut-être. Pour l'amour, mon coeur se gèle peu à peu, m'aidant à faire taire mon goût d'aventure. Je suis une Gardienne et ma tâche n'était que diriger les épreuves... je suis désolée, Naly, mais je ne veux plus souffrir à cause que mes espoirs sont toujours brisés.

Son esprit se referma comme une huître pour éviter qu'il ne découvrit ses plus profondes envies. Lentement Naly ferma les yeux.


-Je te croyais plus forte, abandonner aussi facilement ne te resemble pas, tu me decoit... je croyais que ta vie te tenais plus a coeur.

Il fini par reouvrir les yeux, il la regarda, mais son regard etait terriblement froid... Nathalia tourna sa tête vers lui, ses yeux ouverts remplis de larmes cristallines, et le fixa, son visage de marbre défait. Son coeur ne cessait de souffrir par cette discussion aussi froide qui n'avait pas raison d'être.

Tu sais tout, pourtant... alors pourquoi tu es incapable de connaître les raisons de ma peine ? Je ne suis guère heureuse dans ce monde qui ne possède aucun être qui me ressemble... je voudrais pouvoir aimer celui qui me fait fondre, mais il ne peut rien exprimer puisque ses sentiments ne sont pas existants.
Revenir en haut Aller en bas
Noleak
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Mar 9 Jan - 23:09

-Ce que tu aime n'est rien, il n'est qu'une creation qui naurais jamais du etre creer, quelque chosede mort mais qui vie sans pourtant en resentir le plaisir. Tout savoir est une torture, chaque instant est plus froid que les autres... je nai jamais voulu ca, je nai jamais desirer venir ici.

Il fini par marquer une pose avant de continuer.

-Je ne suis rien en etant tout, ce que tu aime ne vie qu'a moitier... je suis desoler nathalia, mais je nepeut combler ce que tu resent, tu ne ferais que soufrir encore plus.... tu serait pratiquement avec un mort vivant...
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Mer 10 Jan - 5:36

Nathalia eut un petit rire amère quand Noleak parlait de lui... c'était la première fois qu'il osait de lui dire vraiment ce qu'il pensait de sa vie. Il ne savait pas tout, sinon sa vie ne serait pas morose... en fait, encore plus qu'elle ne l'est déjà. Il ne semble pas si vide, contrairement à ce qu'il disait. La preuve, ses comportements montrèrent du désespoir face à le comportement de son amie, elle, tandis que son regard froid ne cherchait qu'à exprimer sa frustation.

Est-ce que tu penses que c'est facile de vivre en ayant oublié presque toute sa vie ? Je connais tes limites, tu ne peux que m'aider grandement... c'est à moi de penser et réfléchir sur tes indices. Plusieurs questions ne cessent de m'envahir, comme pourquoi suis-je incapable de parler de la même chose que toi ? Je sais que certaines personnes sont muettes, mais j'ai un pressentiment que ma perte de voix a été causée par l'incident qui m'a enlevé la mémoire...

En s'abaissant la tête, elle se redressa lentement pour s'asseoir, ses longus cheveux coulaient généreusement sur ses épaules et dans son dos. Les larmes continuèrent à glisser sur sa peau humide tandis que son regard translucide caressa son confident, tentant de se calmer. Visiblement, elle avait trop mal pour être plus joyeuse, maintenant.

Il avait percé son secret mal caché, mais elle ne savait pas si c'était une bonne chose qui lui disait toutes ses choses horribles, lui prouvant que sa vie ne serait que guère intéressante. Ses ailes commençaient à battre, l'entraînant vers une des poutres où qu'elle s'accrocha.

Cela ne signifiait pas que la jeune femme voulait clore la discussion, sauf que son coeur en pouvait plus de voir à nouveau un espoir perdu. Tous ses rêves avaient été détruits le jour où qu'elle avait appris que son rôle de Gardienne de Zone l'empêchait de sortir, la retenant dans ce monde étrange sans lui laisser une chance de comprendre son passé et les raisons de l'abandon à cet endroit.

Tu as des sentiments, mais tu ne sais pas les exprimer... tu as simplement peur de ne pas être capable de les montrer correctement. Pourtant, tu pourrais vivre comme tout le monde, mais je ne peux guère.

Tu es une personne unique et merveilleuse, mais je ne suis guère idéale pour n'importe quoi... je ne sais même pas ma race, alors comment comprendre mes origines peut être possible ? J'ai des ailes et l'apparence d'un Ange... d'un autre côté, mon comportement et mes craintes face à la lumière me démontrent une appartenance aux vampires. Même si je le voudrais, je n'aurais aucune place, puisque j'ai deux sangs contraires... un pur et un mauvais.

Aussi...


Elle ne poursuivit pas sa phrase, lasse face à cette discussion qui ne menait à rien. Son rôle de Gardienne lui suffissait amplement pour combler sa vie si vide... le manque d'émotions des autres personnes avec qui elle demeurait ne faisait que l'affecter plus dans son choix de les faire taire à tout jamais.

**Pourquoi sers-je de mes sentiments inutiles ? Mon recueil à pensées sera le seul lieu où ils pourront s'exprimer, donéravant...** pensa-t-elle.

En même temps, il apparut sur son lit, sans qu'elle ne l'ai demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Noleak
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Jeu 11 Jan - 22:09

-... je ne comprend pas moi meme pourquoi je n'arrive pas a resentir ou a exprimer mes emotions, mais je sais quels sont presente en moi et sa je ne peu le nier, mais reste tout de meme que je ne suis pas totalement vivant puisque mon esprit est en partie mort, j'aurais sans doute aimer les resentir, mais c'est le comment qui m'echappe... comment les resentirs, comment accepter de les conaitres...

Naly marqua une pose afin d'ecouter les paroles de sa jeune amie.... il trouva les paroles un peu blessante... surtout pour elle, mais il ne pouvais pas vraiment tout lui dire quand meme.

-La reponse pour ta race est bien simple, tu est une ange et une campire en meme temps, ta mere etais une anges merveilleuse, et ton pere un puissant vampire, des parents digne de respect...

Normalement il ne lui aurais rien dit, mais certaine chose merite d'etre sut.

- tu est unique toi aussi, tu te sous-estime trop, je voit tant de chose en toi, je voit ta vie futur comme un livre ouvert, je voit des choix diffiscile, des etape dure a passer... mais tu arrivera a toute les franchire... sait tu seulement pourquoi je ne veut pas du role de grand gardien de la zone?
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Jeu 11 Jan - 23:00

Nathalia ne savait pas comment elle aurait réagi si elle ne s'était pas contrôlée lorsque Noleak lui révéla une partie de son passé... ses parents. Frappant distraitement la poutre où elle était allongée, sa tête se tourna vers lui pour l'observer de son regard qui se promenait du rouge au argent, changeant de couleur par l'incertude de ses émotions.

Je t'ai déjà demandé de ne jamais révéler autant de mon ancienne vie d'un seul coup... je le savais déjà, mais je ne voulais pas en avoir la confirmation maintenant, dit-elle en soupirant.

En se redressant, l'Ange maudite se laissa tomber sur le plancher de bois, ses yeux fixant le sol. À sa question face à son rôle dans la Zone, elle ne fit qu'un haussement d'épaule.

Je ne suis pas le monde, moi... je ne sais presque rien de toi et c'est ton choix de maintenir cette décision.

-Oui je sais que tu ma prevenu, mais parfois certaine chose merite d'etre confirmer, de plus tes parents etais des gens tres bien, je ne voit pas pourquoi j'aurais du me taire...

En voyant son regard sur lui, il ne fit que la regarder droit dans les yeux... son regard a lui nexprimais rien...

-Je ne le veut pas parce que je te voit a cette place, jai vut que ce devais etre toi qui devais en prendre la responsabiliter quand le temps viendra

Naly aprocha lentement d'elle et se mit a sa hauteur... il etais ainsi tout pres d'elle. Nathalia ne se retourna pas vers son ami qui la rejoint tandis que ses ailes se refermèrent sur son corps maigre. Même si son estomac refusait parfois la nourriture humaine, elle refusait de boire le sang d'un être vivant, ne voulant pas avoir l'impression d'être une vampiresse. Son nez fut piqué par l'odeur alléchante que Noleak dégageait, mais elle décida de s'éloigner de lui pour éviter de succomber au désir de goûter à sa peau avant de le mordre.

Je ne veux pas que tu m'approches... je sens que mon côté de suceuse de sang veut ressurgir. Je ne tiens pas à te blesser.

La tête basse, ses cheveux bouclés calmouflèrent son visage blême et son regard translucide par les larmes qui y règnaient.


Naly vit bien que quelque chose n'allais pas quand elle se mit dos a lui et qu'elle s'eloigna... il avais bien un doute mais ne le croyais pas vraiment, mais les paroles de Nathalia le lui confirmerent. Il eu un petit sourir et aprocha tout de meme, il ne lui laissa pas vraiment le choix d'ailleur. Il se mit derriere elle et la cera delicatement dans ces bras comme pour la reconforter.

-Je tien a t'en donner, je sais que tu en a envie, et je veut t'en faire cadeau...

Il degagea lentement son cou qui fut maintenant visible alors qu'il la retourna lentement vers lui.

-j'y tien vraiment...

Nathalia eut un long frisson comme il vint la serrer contre lui tandis qu'elle se débattit un peu pour lui échapper, ses ailes bloquées par ses bras puissants. Ses crocs commencèrent à se montrer tandis que son regard rouge le fixa froidement. Il tenait vraiment à la faire tomber dans cet univers de vampire. Secouant la tête pour comprendre possession de son esprit, elle recula.

Je ne suis pas une de ces créatures... je n'ai pas besoin de boire du sang, dit-elle en observant le sol, se sentant misérable d'avoir failli craquer. Je ne veux pas être comme eux.


-Tu est eux, du moin en partie... je connais les vampire Nathalia, je sais a quel point cela les soulage d'avoir du sang de temps en temps, je ne te dit pas de tenter de me tuer en avalant tout ce que j'ai de sang dans le corp, je veut que tu y goute, croit moi, tu te sentira beaucoup mieu apres... je ne fait pas cela pour te faire facher nat... mais tu doit accepter cette parti vampire de toi...

Il se raprocha, il n'avais pas recacher son cou et il avais avancer un main qui se posa sur la jou de sa jeune amie.

-... et aussi sa me rendrais un grand service... jai peur pour toi nat... tente le coup... ne serais-ce qu'une seule fois... si tu ne le fait pas pour toi, fait le pour moi... s'il-te-plait...

Des larmes coulèrent de ses yeux translucides tandis que Nathalia se retourna vers lui, l'observant tristement avant de baisser la tête. Ses crocs étaient maintenant visibles, sa lèvre supérieure soulevée par elles qui vinrent sur celle inférieure. Elle se demandait pourquoi il voulait qu'elle goûte à son sang, mais le fait qu'il parla de ses craintes face à elle. Sachant que Naly ne lui répondrait seulement si elle commettait l'acte, la demie-vampiresse s'approcha de lui, sa bouche proche de son cou.

L'ouvrant grandement, son regard chercha le sien avant que ses dents pénétrèrent sa peau tendre. Le sang gicla dans sa bouche comme une fontaine tandis qu'elle avalait misérablement le breuvage qui était maudit pour elle, mais son ami y tenait. Aucun plaisir se déclenchait en elle qui souhaitait de finir ce moment au plus vite.

Naly eu un leger sourir quand elle accepta enfin... des qu'elle entra ces dents dans con cou, il entra rapidement dans son esprit durant le court moment ou elle avais bu de son sang... il devais savoir quelque chose. Il fut un peu soulager de ne pas voir son envie de sang augmenter quand elle commencais a en boire, mais meme si elle semblais le cacher, elle semblais plutot aimer.

Nathalia le relâcha dès qu'il prononça ses paroles, ses crocs redevenant de simples dents. Ne voulant pas regarder le résultat de sa morsure, elle se retourna en fermant les yeux argentés et soupira avec nostalgie tandis qu'elle se pencha pour cracher le sang qui était dans sa bouche, toussant pour se faire vomir pour ne pas en avoir en elle, ne supportant pas cette idée.

- Pourquoi voulais-tu que je te morde ? Tu vois bien que je refuse la moindre goutte de ce liquide... surtout celui d'un ami qui tente de me piéger, dit-elle en passant sa main sur ses lèvres légèrement rouges avant de se réfuger dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Noleak
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Ven 12 Jan - 11:05

-Desoler, je devais etre sur de quelque chose, car voit tu, ton pere bien que respectable avais une soit de sang incontrolable, tout comme toi il refusais de boire du sang les premiere fois, mais des qu'il en a gouter, il ne pouvais plus dominer sa soif. Je devais voir si tu avais heriter de ces gene et le seule moyen de le savoir etais de me mordre...

Il alla s'assoir sur le coin du lit pour etre un peu plus pret d'elle, il leva ensuite la main et lui caressa lentement la tete.

- Mais si je me suis tromper et que tu aime ne serais-ce qu'un peu la sensation que ca procure, dit le moi maintenant... si tu ne le fait pas il pourais etre trop tard d'ici quelque heure... croit moi nathalia, ce que je fait c'est pour toi, la race vampire est evoluer, mais sauvage a l'interieur.... je ne veut pasque tu devienne une bete asoiffer de sang...
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Ven 12 Jan - 16:55

Nathalia retira la main de Noleak qui était sur sa tête avant de se rouler en petite boule, comme lorsqu'elle avait peur des orages qui se déclenchaient durant la nuit. Elle aurait voulu que quelqu'un vienne la voir pour la consoler et la rassurer, mais jamais elle n'avait appelé une personne, souhaitant prouver qu'elle était forte alors qu'elle était faible.

La Gardienne ne répondit pas à son ami qui lui parlait un peu de son père... non, elle avait haït devoir mordre une personne et goûter au sang. Elle ne voulait pas recommencer et c'était la seule fois qu'elle aurait obéit à cette demande. Elle ressemblait plus aux Anges qu'aux Vampires...


-... tu ne repond pas a ma question Nathalia... tu ne semble pas comprendre que je tai demander defaire sa pour ton bien... imagine si tu avais du ceder sur une personne qui desirais passer la zone et que finalement tu aurais aimer le gout du sang...

Voyant qu'elle semblais le fuir, il se leva et alla droit a la porte... mais il stopa.

-Une jour tu finira pas comprendre que je ne voulais que ton bien, que je voulais t'aider...

Nathalia pleurait silencieusement, se sentant honteuse d'avoir mordu Noleak, lorsqu'il vint proche d'elle. Ce n'était pas son but qu'il parte... elle voulait simplement retrouver la maîtrise de ses émotions. Le fait d'avoir goûté au sang l'avait secouée, mais elle voyait que son côte vampiresse ne la règnait pas en elle, grâce à ce que Naly lui avait demandé de faire.

L'Ange comprenait les raisons et elle se retourna quand il alla vers la porte. Les yeux remplis de larmes cristallines, elle tendait faiblement la main.

Je t'en prie, reste... supplia-t-elle en l'observant de son regard translucide.


Le regard vide d'emotion, Naly se retourna vers elle... il vit bien qu'elle etais en larmes, mais cela ne lui fit rien, parfois meme il se demandais comment elle avais bien put etre son amie alors qu'il etait si froid avec elle ainsi qu'avec tout les autres...

Il avanca jusqua elle et lui prit delicatement la main avant de se metre a genou pret d'elle. Son regard dans le sien il attendit qu'elle parle.

Nathalia eut un mince sourire quand il revint vers elle en lui prenant délicatement la main qu'elle avait tendu. Le voyant aussi proche d'elle, un soudain désir apparut en elle et avant qu'elle puisse y résister, ses lèvres rencontrèrent celles de Noleak afin d'échanger un baiser, mais il s'acheva rapidement.

Rouge de timidité, elle se leva et marcha dans la pièce, rejoignant les escaliers pour aller au deuxième étage.


Malgrer l'absence d'emotion de Noleak, il fut surprit qu'elle lui ai ainsi donner un baiser... il ne sut pas vraiment comment reagir a cela venant de son amie... mais en la voyat aussi rouge de timiditer, il eu un leger sourir et decida dese lever en la voyant se lever... elle semblais vouloir aller au deuxieme... pourquoi?... il la suivit pour le savoir.

Nathalia était réfugiée dans un coin, ne voulant plus que Noleak soit là... elle se sentait déjà déprimée par le fait de l'avoir mordu, mais elle avait osé de l'embrasser, malgré qu'il ne l'aimait qu'en amis. Le voyant entrer dans son petit refuge, sa tête se redressa, son regard recherchant le sien.

Je suis désolée... je n'aurais pas dû


La voyant dans un petit coin, il avanca un peu et se mit en petit bonhomme et la regarda.

-Tu na pas a etre desoler, tout ce que tu a fait je lai demander.... mit apart le baiser qui ma plutot surprit...

Il avais un leger sourir aux levres, comment ne pas sourir dans une situation comme celle-ci, mais il ne se moquais pas d'elle.

Je sais que tu ne veux qu'être qu'ami avec moi... je ne tiens pas à ce que nos relations soient modifiées à cause de cet incident, dit-elle en parlant du baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Sam 13 Jan - 15:02

-Quoi, quel incident? ce que tu a fait ton coeur le voulais pour moi rien dautre ne compte, jai ete surprit, mais bon...

Il lui fit un leger sourir qui lui semblais plus... vivant qua son habitude. Il est vrai quavec les ame en lui il conaissais leffet d'un baiser, mais jamais il ne l'avais resentie lui meme...

Nathalia était rouge par la timidité qui régnait en elle, mais son regard demeurait dans le sien avant qu'il ne fixait de nouveau le sol.

Tu connais mes sentiments pour toi... mais je sais que tu ne veux pas, alors je ne vais plus recommencer. Je vais avoir l'impression de nourrir mes espoirs et je n'ignore pas que j'aurais mal s'ils sont détruits


Naly ne baissa pasla tete, il continuais a la regarder dansles yeux.

-Je comprend... mais sache au moin que les milliers d'ame en moi suplie mon coeur de t'aimer, mais quand on ignore comment aimer on ne peut pas y changer grand chose...

Nathalia ne regardait plus Noleak lorsqu'il parla de ce qu'il ressentait puisqu'elle ne voulait pas qu'il se sente coupable de ne pas pouvoir lui donner l'amour.

Je ne te demande pas de m'aimer, Naly... tu finiras par comprendre tes émotions et tu pourras en profiter auprès d'une autre.

Elle redressa la tête, lui faisant un mince sourire qui ne semblait pas être vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Nathalia
Invité



MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   Sam 13 Jan - 23:10

-si je vien qu'a comprend ce que le sence amour veut dire, et que je parvienne a le resentir, croit moi tu sera la premiere a le savoir..

Il vit bien le petitsourir qu'elle lui fit, mais il vit egalement qu'il n'avais rien de vrai... elle voulais qu'il l'aime sa sautais au yeux.

-... je ne sais pas quoi te dire nat... tu a toujours ete une bonne amie depuit que tu est arriver, mais je ne voyais pas limportance d'explorer mes sentiments envert toi...

Ce n'est pas important, Naly... je suis déjà contente de pouvoir être amis. Il faut dire que notre amitié a débuté d'une façon plutôt spéciale, dit-elle en se remémorant sa petite escale dans sa pièce quand elle s'était perdue dans leur bâtiment.

Nathalia se leva et retourna dans les escaliers pour aller dans sa chambre, visiblement mal à l'aise face à l'étrange révélation que son ami lui avait fait.


Il eu un leger sourir quand elle fit allusion a leur rencontre... il est vrai que leur amitier a debuter d'une drole de facon, malheureusement il n'eu pas le temps de lui repondre qu'elle partie en bas, mais encore cette fois il la suivit, mais rendu au bas des marche, il lui prit delicatement la main pour la tourner vers lui... il devais avoir le coeur net sur quelque chose meme au risque de la faire facher.

alors des qu'elle fut face a lui, il posa ces levres sur les cienne afin de lui donner un doux baiser... un peu plus long que le premier, mais un baiser tout de meme... quand il cesa le baiser, il eu un leger sourir... un etrange frison lui avait traverser le dos... un minuscule frison, mais tout de meme qu'il avait resentie quelque chose comme a la premiere fois.


-dit moi.... si je te disais que tu ne me laisse pas indiferent.... que me repondrais tu ?

Nathalia se retourna quand il vint prendre sa main, curieuse de savoir ce qu'il voulait. En sursautant, ses lèvres goûtèrent aux siennes et ses paupières se fermèrent pour se rappeler de cet instant à tout jamais. C'était si étrange que Noleak commette cet Acte alors que ses émotions étaient toutes sauf visibles.

Il retenait toujours tout en l'intérieur de lui... les seuls fois qu'il lui parlait de lui étaient aux moments où elle craquait. Il lui avait révélé qu'il connaissait son passé, mais qu'il ne pouvait que l'aider à le découvrir et elle lui avait fait promettre de ne jamais lui dire le moindre indice.

En reculant, son regard argenté l'observait tristement. Elle ne savait pas ce qu'elle pouvait lui dire, alors elle laissa son coeur lui parler.

Je ne peux rien te dire... c'est ton choix, mais je n'ignore pas que tu risques d'être un mort vivant. Je préfére éviter de commencer cette relation qui peut se finir dans la tristesse et le désespoir.


Quelque chose resemblant a de la tristesse aparut sur son visage... pas beaucop, mais du moin c'etais la premiere fois que cela arrivais, mais ca ne dura pas qu'il reprit son air serieux et froid.

-... tu a donc fait ton choix...

Il recula de quelque pas toujours en la regardant, puis il fini par se retourner et cette fois, sans un mot, il sorti de la chambre de sa jeune amie.

Naly !

Nathalia accourut, mais elle voyait que sa décision lui avait fait mal. Valait mieux laisser tomber la poussière avant de retenter de lui parler, sauf que sa tristesse lui était afflageante.

Je ne voulais pas te blesser... tu m'as prévenu que tu ne pouvais pas m'aimer et je sais que tu tiens à mon bonheur, je désirais que suivre ton conseil. Reviens... supplia-t-elle.

Il était trop loin et les larmes gagnèrent sur son regard translucide. La porte se referma tandis qu'elle défit son corset et le retira avec sa longue tunique. Reprenant sa robe de nuit légère, l'Ange l'enfila et remit son cahier de pensées à sa place. Elle s'assit sur son lit et prit le nouveau livre de légendes, voulant se changer les esprits.

Ne réussissant pas à oublier le visage de Noleak où une pointe de tristesse avait apparut, elle referma son bouquin et alla le voir, toujours vêtue de sa tenue pour dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de la solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de la solitaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve apocalyptique :: Hors-Jeu :: Corbeille-
Sauter vers: