Rêve apocalyptique

Le monde est déchiré en deux et l'Oracle avait tout prévu dans son rêve... son rêve apocalyptique.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quelques personnages

Aller en bas 
AuteurMessage
Eziliana
Oracle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 28
Rôle : Oracle
Âge : 19 ans
Race/peur(s) : Humaine/La perte de sensation
Date d'inscription : 13/12/2005

MessageSujet: Quelques personnages   Mer 14 Déc - 21:47

Ce post sera souvent renouveler. Même si les personnages sont jouables ( dans la liste de rôle), je vais mettre une petite description afin que l'on sache où on s'en va.

Le vieil Oracle : Le vieil oracle était un excentrique. Bien qu'il eu toujours l'aspect d'un humain, on devinait aisémenet son immortalité. Jamais personne ne sut pourquoi ni comment il était parvenu à un tel niveau. Suite au déchirement, son destin s'effaça. On ne sait pas ce qui est advenu de lui. Est-il mort? Est-il caché? Si oui, pourquoi et où se cache-t-il? Est-il auprès de Laurana, celle à qui il portait une affection particulière. Qui sait?

Bien qu'il pouvait changé de forme comme il le voulait, il demeurait toujours sous sa véritable apparence. Il répétait sans cesse à ses apprenties : " Il faut toujours rester soi-même, sinon tout est perdu et le jour où une personne vraie se dévoilera, si vous êtes faux, elle pourrait très bien partir". Il enseignait avec soin les arts divinatoires à ses élèves. Il les traitait comme ses enfants. Un beau jour, il fesait son tour habituelle pour vérifier que tout allait bien avant d'aller se coucher. Lorsqu'il entra dans la chambre de Ysaelle, il vit le lit défait et la fenêtre ouverte qui laissait le vent nocturne entrer. Paniqué, il avait cherché et fouillé le manoir de fond en comble, réveillant même son deuxième apprentie afin qu'il l'aide dans sa recherche de la jeune fille de quatorze ans alors. Il l'a trouva assise à la fenêtre de la plus haute tour de la demeure. Son coeur qui battait d'inquiétude se détendit et s'accéléra de nouveau. Il était amoureux de sa jeune apprentie, s'était indéniable. Il avait tenté de lui faire la leçon, mais en fût incapable avec ses yeux verts posé sur lui. Cette nuit-là, il fit le rêve apocalyptique. À son réveil, il en avait parlé à ses apprenties. Ysaelle avait fondu en larme dans ses bras. Il faut dire qu'il était la seule personne qui lui restait. Un an plus tard, jour pour jour, l'Oracle était partie du manoir, laissant Ysaelle qui pleurait abondement sur l'épaule de l'autre apprenti. " Prend soin d'elle", avait-il simplement dit avant de partir. Au cour de l'après-midi, il était arrivé sur le champ de bataille et les dieux lui avaient fait signe que le moment était venu. Il avait séparé les deux mondes, disparaissant dans le déchirement.


Eziliana, l'Oracle endormie : Eziliana est née dans un famille noble. Son père était cruel et injuste envers les autres, mais n'a jamais lever la main sur son amante ou sa fille qu'il adorait malgré lui. Un beau jour, il disparut tout simplement et quelques semaines plus tard, on apprennait une série de meurtre dont la technique était raffiné. L'auteur de ces crimes était naturellement nullement autre que le géniteur de la petite Eziliana. Sa maîtresse fut attristée de ne pas avoir réussis à le changer réellement. Elle pleura en se consolant de la présence de sa petite fille adorée. Cinq ans passèrent et bientôt sa mère perdit toute sa fortune qui avait cessé de prendre de l'expansion avec le départ de son père. Déchirée entre l'amour de sa fille et le besoin de la savoir saine, elle décida de rechercher quelqu'un pour l'a gardé. Un soir, Eziliana disparut de la demeure familiale. Sa mère, folle d'inquiétude a fait le tour de la ville pour l'a retrouvé avec un homme dans la force de l'âge. Il dit que l'enfant le fascinait par ses capacités magiques. Sa mère fût prise de court. Jamais sa fille n'avait manifesté ses dons et pourtant...

L'Oracle entra alors dans leur vie.

Amélie, la mère d'Eziliana, confia sa fille au bon soin de l'homme qui lui assura qu'elle pourrait venir la voir aussi souvent qu'elle le voudrait et que l'enfant serait bien traitée, nourrie, logée et éduquée. Les larmes aux yeux, Eziliana se défit de sa mère et ne la revit plus jamais. L'Oracle ne fût pas tendre avec elle et exigeait toujours qu'elle fasse mieux. Il lui répètait toujours d'être elle-même et de ne jamais laisser les mauvais sentiments prendre le dessus. Elle grandit dans le somptueux manoir plutôt morne avec un autre apprentie à qui elle adressait peu la paroles. Il était déjà là quand elle était arrivée au manoir. Elle l'observait pourtant. Oui, elle le fixait souvent sans savoir pourquoi. Ses yeux se perdaient dans sa contemplation, mais aussitôt qu'il tournait la tête vers elle, hop! Elle se retournait comme si de rien n'était. Elle fit deux fugues et menaça souvent de faire brûler la demeure dans des moments de désespoir profond. Son bien-aimé maître la consolait alors doucement sous l'oeil attendri de l'autre apprenti qui tâchait de demeurer impassible. Sinon elle fût une élève exemplaire, douce, calme et sereine. Vers l'âge de quatorze ans, elle commençait à se douter un peu de l'amour qu'éprouvait le vieil Oracle à son égard, mais ne chercha aucunement à le lui démontrer. Son père vint la voir une seule fois et elle n'apperçut même pas son visage. Il était resté dans l'ombre, lui murmurant à quel point il était fier qu'elle se soit rendu si loin dans la vie. Lors du déchirement des mondes, son père a été expédié, comme tous les êtres vils, au Royaume de Silentis et cela, Eziliana l'a sentit douloureusement jusque dans sa moelle.

Après la séparation du bien et du mal et par conséquent la mort de son mentor, elle commença à rédiger des énigmes et monta un journal. Le tout fût éparpillé partout sur les deux mondes et elle se cacha dans un endroit inconnu de tous où elle s'endormit.

Dans l'endroit où elle dort, elle ne sent rien. Ni le froid ni le vent. Elle sent la magie qui circule autour d'elle et qui lui permet de vivre malgré son état végétatif. Malheureusement, celle-ci s'épuise... Il devient donc urgent pour elle qu'on l'éveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reve-apocalyptique.actifforum.com
 
Quelques personnages
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manga | Personnages pris
» Illustrations de personnages des légendes Arthuriennes
» portrait de personnages illustres
» Nos personnages fictifs préférés fêtent NOEL...
» Fèves de nos personnages fictifs préférés...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêve apocalyptique :: Avant le jeu :: Les rôles et personnages-
Sauter vers: